Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Amazon affiche sa forme avec la Kindle

Le site de e-commerce, référence mondiale en matière de culture, s’est fendu hier d’un communiqué de presse pour annoncer le succès de ses tablettes Kindle et Kindle Fire. Du côté de la littérature, la révolution des liseuses électroniques est bien en marche, certes, mais à petits pas.

kindle.jpg

 

Plus de 4 millions de Kindles – incluant la liseuse électronique Kindle et la tablette tactile Kindle Fire – ont déjà été vendues depuis la sortie des deux tablettes début décembre. En France, seule le lecteur ebook Kindle est disponible pour le moment. Ces résultats encourageants s’expliquent en partie par les prix très concurrentiels proposés par le géant américain du e-commerce : 99€ la Kindle en Europe, et 79$ aux États-Unis. Quand à la nouvelle tablette tactile Kindle Fire, elle est vendue à 200€, soit moitié prix par rapport à l’iPad, ou aux autres tablettes sous android.

FNAC, la concurrente en France

Sur le marché des liseuses, Amazon se heurtera en France à la FNAC bien implantée aussi bien sur Internet qu’en boutique physique. Après son FnacBook, l’enseigne a en effet lancé une nouvelle génération de livre numérique tactile : le Kobo by Fnac, vendu à 129€90. Les adhérents FNAC peuvent d’ailleurs venir rendre leur FnacBook, acheter le nouveau Kobo et bénéficier de 100€ de bons d’achat dans les magasins FNAC.

La bataille des liseuses se joue de toute façon aussi sur le terrain des idées pour les enseignes culturelles. Le succès des tablettes tactiles cette année a permis aux ebooks de revenir sur le devant de la scène. Mais les amoureux du support livre n’ont pas dit leur dernier mot… Le passage du papyrus au livre moderne ne s’est pas fait en un jour !

 

Les commentaires sont fermés.