Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2015

Sites web originaux

 La perspective d'un week-end éventuellement prolongé par un pont vous effraie ? Je vous comprends, pas évident de trouver à s'occuper pendant quatre jours en plein mois d'août. Alors voici trois bels exemples de création web qui vous devraient vous permettre de tuer le temps quelques heures, histoire de tenir le choc jusqu'au retour au boulot mercredi.

 

Les Dixie Chicks sont un trio country féminin qui vendait des wagons de disques jusqu'à ce que l'une des chanteuses déclare, pendant un concert, avoir honte que George W. Bush soit texan comme elle. Une campagne de boycott plus tard (menée par des soit-disant fans déçus), le trio est reparti au printemps sur la voie du succès avec un nouvel album, Taking the Long Way. La nouvelle section de leur site, Dixie Chicks underground, a été développée par le duo de webdesigners So So Fake (dont on peut également admirer l'étonnant We Fail). La page se présente comme la vue Google Maps d'une grosse résidence, sauf que là on peut zoomer jusqu'à carrément rentrer dans les pièces de l'habitation

 

Spectaculaire, ce site contient aussi une mine de petits trésors et d'animations rigolotes à dénicher un peu partout.

 

Dans le genre grosse machine qui tourne bien, ce Beatbox mixer développé pour le fournisseur d'accès américain Verizon n'est pas mal non plus. Le beatboxing, c'est cet art (popularisé par le hip-hop) de reproduire avec sa bouche le son d'une boite à rythmes ou d'un DJ scratchant ses vinyles.

 

Le Beatbot mixer permet de choisir parmi cinq pointures du genre comme Rahzel ou Click et de combiner leurs jolis bruits vocaux.

 

06:34 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)