Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2017

Humour 2.0 : les selfies et e-cards accusés de propager des épidémies de poux

 Selfies, e-cards, photos...

Vos ados passent leur temps à se prendre en photo avec leurs copains ? Vous même, vous avez tendance à faire des selfies avec vos enfants, votre mari ou vos copines dès que l’occasion se présente? Alors attention… lisez attentivement ce qui suit… vous risquez fort de vous gratter la tête après chaque cartes ou  photos !

(* pour info, le selfie, c’est une photo prise « soi-même »!)

selfie.JPGDes dermatologues américains auraient fait la liaison entre la mode grandissante des selfies et la recrudescence des épidémies de poux chez les ados. Parce que ces derniers sont tellement friands de réseaux sociaux, de partages de photos et particulièrement de leurs selfies ou e-cards entre amis, il fallait bien trouver un prétexte santé pour les en écarter. Quoi de mieux qu’un petit souci de poux pour se taper la honte au collège ou au lycée? Est-ce que les petites bêtes feront peur aux grandes et ralentiront leur conso snapchat ?

A force de coller sa tête à ceux des copains, les poux auraient trouvé un moyen de propagation plutôt insolite. Finie la vieille méthode du bonnet et de l’écharpe échangés au vestiaire, les petits parasites gagneraient une super technique pour faire des méga fêtes sur des têtes shampouinées au Fructis et bétonnées au Vivel Dop.

Les stars auraient plutôt intérêt à se surveiller le cuir chevelu aussi :

(rappelez-vous cette carte de voeux / photo de la cérémonie des Oscars!) 

Alors info ou intox? Dans le doute voilà quelques conseils pour vos ados : contre la gastro on se lave les mains, contre les poux on arrête les selfies avec sa bestah et contre les mauvaises notes on se plonge dans ses cahiers !

La grande question de cette fin d’article, c’est quand même: Ne seriez-vous pas en train de vous gratter le crâne et de vous rappeler vos derniers selfies? (parce qu’avouons-le… nous, si! )